LES ÉTABLISSEMENTS

Le foyer Pelleport

Une équipe de six éducateurs, encadrée par un chef de service, sous la responsabilité du directeur général, assure l’accompagnement quotidien des jeunes filles. Un éducateur assure la permanence en journée, deux éducateurs au minimum en soirée. Ils sont disponibles pour le soutien scolaire, les entretiens individuels et ont également en charge la vie du groupe dans les tâches inhérentes à la vie quotidienne en soirée (repas, services, activités de soirée, coucher, etc.…).

Deux surveillants de nuit assurent à tour de rôle la responsabilité du foyer durant la nuit en relation avec le cadre d’astreinte. En complément de ces deux surveillants de nuit, les éducateurs assurent chacun quelques nuits dans l’année.

Une maîtresse de maison assure l’intendance en semaine. Les jeunes filles scolarisées déjeunent à la cantine.

Un agent de service intérieur assure le ménage du foyer. Un homme d’entretien assure la maintenance des locaux.

Le foyer est ouvert toute l’année.

Les jeunes sont tenues de participer à la vie du foyer et sont mises à contribution pour des services aussi divers que le ménage (individuel ou collectif), la vaisselle, la préparation de repas, des courses dans le quartier, …

Il existe des activités propres au foyer (jeux de société, soirée vidéo, anniversaires, fêtes diverses, barbecue, etc.). Les autres propositions de loisirs à l’extérieur s’appuient sur un partenariat local regroupant les structures d’animation du quartier.

Les heures de sortie en semaine sont notifiées dans le règlement de fonctionnement. Elles varient en fonction de l’âge de la jeune et des différentes périodes de l’année (période scolaire, vacances,…).

Les vacances, quant à elles, s’organisent autour de transferts, d’accueils en famille, de camps sportifs ou artistiques, de colonies de vacances, …

Le foyer accueille en priorité les jeunes venant du département de Paris

Le foyer accueille des jeunes filles en rupture avec leur milieu familial et/ou en danger (maltraitances diverses, abandon, rejet, objets de conflit, impossibilité pour elles de trouver une place dans leur famille ou d’en accepter les règles) mais également des jeunes mineures isolées prises en charge par l’ASE.

Les admissions se font à la demande de l’ASE ou du Tribunal pour enfants par l’intermédiaire des services sociaux habilités (S.A.U, AEMO, etc…).

Le foyer accueille en priorité les jeunes venant du département de Paris et celles issues des départements limitrophes dans la mesure des places restantes.

La durée du séjour varie en fonction de la mesure décidée par le Juge pour Enfants ou l’ASE : elle peut varier de quelques mois à plusieurs années, au maximum jusqu’à la majorité de la jeune.