QUI SOMMES NOUS

« La Bienvenue » est née d’une vision de la souffrance des femmes ayant connu la prostitution et de la foi en Dieu

Histoire


« La Bienvenue » est née d’une vision de la souffrance des femmes ayant connu la prostitution et de la foi en Dieu » affirmait sa fondatrice, Hélène Tzaut. Secrétaire au Cartel d’Action Sociale, elle était préoccupée par la situation créée lors de la fermeture, par l’Etat, des « maisons de tolérance ». Bon nombre de femmes, ayant pratiqué la prostitution, se retrouvaient à la rue, inadaptées au monde du travail.

Le soir, Hélène sillonnait les rues de Paris à leur recherche pour parler avec elles. Sans logement et sans ressources pour payer leur hôtel, coupées de leur famille, ces femmes se sentaient obligées de continuer leur « vieux métier ».

Avec quelques amies chrétiennes, Hélène ouvre alors un atelier artisanal où les femmes peuvent venir fabriquer des objets destinés à la vente. De quoi leur remettre un petit « pécule » pour se loger ! A l’époque, la plupart des femmes, n’avaient ni profession, ni formation professionnelle.

Hélène quitte alors son travail rémunéré et fait des tournées d’information, surtout en Suisse, dans les Associations de Femmes de Joséphine Butler* afin de trouver les fonds nécessaires pour acheter un atelier, rue J.F. Lépine et plusieurs appartements au 53 rue de Paradis. Elle s’adjoint une collaboratrice, Violette Steiner.

Ce sont des débuts bénévoles, Pas de professionnels dans l’équipe

La Bienvenue est déclarée Association loi 1901 en 1950. Ce sont des débuts bénévoles. Pas de professionnels dans l’équipe. Un seul bagage : l’amitié et la foi. On ne compte pas ses heures… surtout en ouvrant les appartements pour l’hébergement de nuit. Quant à la rémunération, elle dépendait des dons d’amis protestants.

Mais l’œuvre se fait rapidement remarquer dans la capitale. Les Services Sociaux et les Commissariats envoient à Hélène des femmes et des jeunes filles pratiquant la prostitution. « La Bienvenue » a été une des premières institutions à fonctionner sur le modèle de « petites structures d’accueil », considérés comme moyen privilégié d’insertion. Elle les a pérennisées. Le manque d’argent est chronique avant que La Bienvenue ne reçoive sa première habilitation, en 1964.

Bientôt les juges pour enfants et l’Aide Sociale à l’Enfance sollicitent « La Bienvenue » pour l’accueil d’adolescentes en détresse, en difficultés scolaires avec des troubles de comportement et des mineures délinquantes. Elles viennent de Paris et des banlieues « sensibles ». Beaucoup sont issues de l’immigration et peinent dans notre pays d’accueil mais n’ont pas forcément touché à la prostitution.

Un jour où Hélène hésite à admettre une mineure « seulement » en errance, celle-ci lui réplique vertement: « Voulez-vous que je me prostitue cette nuit pour pouvoir m’accueillir demain ? » L’argument produit un choc salutaire ! Ainsi, après une quinzaine d’années de fonctionnement, « La Bienvenue » ouvre une unité pour une population plus jeune à difficultés sociales multiples.

Petit à petit, la grande famille se transforme en institution.

Grâce à l’arrivée de la « manne » des prix de journées de l’Etat, l’embauche de salariés professionnels et la mise en place d’équipes pluridisciplinaires devenaient possibles. La présence d’un trop grand nombre d’adolescentes en difficultés dans un même immeuble incite l’Association à quitter la rue de Paradis et à installer en ville trois unités éducatives distinctes. Petit à petit, la grande famille se transforme en institution.

Grâce aux compétences des équipiers diplômés, à leur esprit de recherche et à la formation permanente des salariés, le travail éducatif d’accompagnement, au fil des années, s’est professionnalisé.

Même si la présence de la foi chrétienne est devenue plus discrète qu’aux origines, la Bienvenue n’a jamais oublié son enracinement dans la foi ; aujourd’hui, un aumônier salarié rencontre les adolescents, les accompagne à leur demande, les oriente selon leurs choix, en respectant la liberté des jeunes accueillis.
60 ans après l’élan de sa fondatrice, La Bienvenue entend poursuivre son œuvre d’accueil et de soutien de jeunes en détresse, dans un même esprit.

L’association est membre de :

  • La Fédération de l’Entraide Protestante
  • L’URIOPSS Ile de France
  • Idée 93
  • Le GAEJ

Le Conseil d’administration


Le Bureau

  • Président Jean-Fred Berger
  • Vice-présidente Isabelle Buchhold
  • Vice-président Georges Letellier
  • Trésorier Benjamin Ledoux
  • Secrétaire Gilles Devaux

Les Membres du Conseil

  • Martine Assié-Seydoux
  • Rose-Marie Erb
  • Annie Roussenac

Fondatrice

Hélène TZAUT, secondée par Violette STEINER

Les professionnels


Directeur Général : Laurent Desmarescaux
Directrice Territoriale 93 : Pascale Lagarde
Responsable Administratif et Financier : Christian Beauregard
Comptable Serge Grespan

Assistante de direction Nadine Kalt

Le foyer Éducatif Péri de Noisy-le-Sec

Chef de service éducatif Laurence Soubestre
7 éducateurs
1 psychologue
3 surveillants de nuit
2 personnels des services généraux
1 secrétaire

Les Maisons : Marceau, Langlois, Toul et Nancy

Directrice adjointe Yannick Chignier
Chef de service Hicham Chguira
10 éducateurs
1 psychologue

Le foyer Éducatif de Pelleport

Chef de service éducatif Bénédicte Zafosnik
6 éducateurs
1 psychologue
2 surveillants de nuit
2 personnel des services généraux

Le service Lépine

Chef de service Maria Monteiro
4 éducateurs
1 psychologue
1 personnel des services généraux
1 secrétaire

L’Espace-Famille

Psychologue Marjorie Bodit
Entretien des bâtiments Stéphane Tillet
Richard Barreau,
Aumônerie
Recrutement en cours

Les partenaires


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec ut tempor est, ut iaculis sapien. Pellentesque at rutrum sem. Vivamus velit tortor, eleifend sed ligula sed, pretium sodales nunc. Aenean finibus, diam id dignissim feugiat, nibh metus fermentum tortor, eget porttitor diam diam vitae diam. Vestibulum sapien urna, blandit eu tortor vitae, porta laoreet mi. Proin metus nulla, pretium ut turpis quis, euismod luctus metus. Ut ac nulla vel lorem blandit lacinia et vel massa. Curabitur semper convallis diam, id posuere nunc. Nulla non blandit metus. Cras ac ante viverra, auctor mi at, posuere felis. Cras sit amet nisl turpis. Nullam finibus magna dui. Donec nec diam lectus.